Bilan de mes rêves #mois1

Le blog a aujourd’hui un peu plus d’un mois. Quand j’ai mis en ligne le premier article le 29 décembre, je ne savais pas vraiment quelle direction prendre, par contre je sentais que c’était le moment de poser un acte. 100reves.com était lancé ! Depuis, je partage avec vous ce que je découvre et ce que je mets en place pour réaliser mes rêves. Bilan du premier mois !

Une transformation émotionnelle

Depuis un mois, la plus grande transformation se fait essentiellement à l’intérieur. C’est comme si la préparation mentale prévalait sur le reste. C’est comme si je devais changer qui je suis pour me réaliser. Attention, je ne parle pas ici d’une adaptation à mon environnement, mais plutôt d’un changement qui me permettrait de me rapprocher de mon être afin de savoir ce qui me convient et l’attirer. Avant de vous dire combien j’ai passé un mois merveilleux à me découvrir, vous devez savoir que j’ai beaucoup pleuré ce mois-ci. Je suis passée par des états d’âme assez mélancoliques. Je me suis renfermée, et dans le même temps j’ai voulu comprendre et apprendre à m’aimer plus. Vous savez c’est comme le jour où après fait la fête toute la nuit vous n’avez pas envie de vous habiller correctement pour aller travailler. Puis dans la journée, en plus d’être crevé, vous êtes mal à l’aise d’être en basket ou dans un sweat peu adapté. C’est finalement quand nous sommes au plus mal que prendre soin de nous prend du sens, même si cela peut nous paraître difficile. C’est alors que je me sentais seule et abattue (reprise du travail, sens à donner à ma vie, solitude…), j’ai modifié certaines habitudes.

Pourquoi ces habitudes me font du bien ?

Comme je vous le disais, j’ai vraiment beaucoup pleuré. J’ai simplement eu l’impression de ne pas vivre. Je me suis sentie incroyablement seule. J’étais entrée sans m’en rendre compte dans une routine métro-boulot-dodo et il m’arrivait même de rêver de mon travail. J’étais fatiguée et je trouvais difficilement le courage de sortir voir des amis. Vivre seule n’est pas toujours simple. Ces petits changements que j’ai ajouté à mon quotidien m’ont permis de tenir le coup et de réaliser que voir mes amis faisait parti de mon équilibre. Mais ce n’est pas tout !

Transformer mes journées, même quand je n’ai qu’un envie rester sous la couette, me permet d’être plus en phase avec moi et de comprendre ce qui est bien pour moi. Quand j’ai une hésitation sur la conduite à tenir, je regarde à l’intérieur ce qui se passe et je me pose trois questions :

Qu’est-ce que je ressens dans cette situation ?

 

Où se situent ces émotions dans mon corps ?

 

De quoi ai-je peur pour moi ?

Ce que je remarque c’est que plus je me pose ces questions et plus les réponses arrivent facilement. En plus d’agir comme une boussole intérieur, j’ai l’impression de devenir plus intuitive.

Et matériellement, qu’ai-je mis en place ?

Ne plus être à découvert fait parti de mes rêves, je veux donc sérieusement travailler ce point. J’ai un peu honte de vous dire que depuis 15 ans, je suis tous les mois à découvert. Je parle tellement à mon banquier, que je sais quand et où il part en vacances. Cela doit cesser ! Pour la première fois de ma vie j’ai donc fait mon budget.

Toute contente de faire une nouvelle liste, je n’étais plus tout à fait de bonne humeur après l’avoir fini. J’ai fait deux colonnes, d’un côté l’argent disponible et de l’autre les dépenses prévues (c’est bien ça un budget ?).

Mes dépenses étaient plus importantes que mes rentrées d’argent. J’ai donc fait des choix.

Puis, comme j’étais triste et que je venais de me rappeler que je n’avais plus de parfum, j’ai décidé d’en commander un sur internet. Il n’était pas prévu au budget, mais bon, j’avais 25 % dessus, puis je travaille, et j’adore mon parfum. Il me donne confiance en moi. C’est important !

Je vais donc sur internet, sélectionne mon parfum adoré, celui de Roberto Cavalli aux notes de baies roses, fleur d’oranger et fève Tonka. Il est dit de ce parfum que le créateur c’est inspiré de la femme envoûtante pour imaginer les contours et les motifs d’une fragrance qui habille celle qui le porte. Vous comprenez pourquoi ce parfum a autant d’importance dans ma vie ?

Bref, je passe commande, tape mon numéro de carte bancaire et un message d’erreur apparaît « le numéro entré est incorrect ». Etonnée je recommence, même message. Je vérifie les chiffres un à un, et je remarque que par deux j’ai remplacé un chiffre par un autre. Un étrange sentiment de malaise m’envahit. Je ne me sens pas du tout envoûtante et je décide de ranger ma carte bancaire.

Ce mois-ci, je n’ai pas acheté ce parfum que j’adore tellement. Mon inconscient a sauvé mon budget !

Nous sommes le 5 du mois, mes dépenses sont prévues, à moi de prendre ma vie en main ! D’autant que ce mois-ci, l’enjeu n’est plus de ne pas être à découvert, mais de ne pas le dépasser….

Mes envies pour le mois à venir

En février, j’ai envie de me sentir bien. Bien sûr, je ne veux pas dépasser mon découvert, voir le réduire, mettre un peu d’argent de côté serait même plutôt chouette. J’aimerais aussi être à l’aise dans mon travail et montrer ma créativité. Je pense qu’accueillir mes émotions et méditer devrait m’aider.

J’ai aussi envie de me lever plus tôt pour avoir de plus grands espaces de liberté. Ce que je veux, c’est me lâcher, prendre du plaisir et écrire tous les jours.

Une autre envie, est aussi importante, celle de tomber amoureuse. Le 14 février, jour de la Saint-Valentin, j’ai décidé de sortir. Je participe à l’atelier Célibataire, le moment de vous occuper de l’amoureux-se en vous. Je l’ai même inscrit dans mon budget et comme Marion est une amie, je fais d’une pierre deux coups <3

Et vous, quel rêve êtes-vous en train de réaliser ? Qu’avez-vous envie de vivre ce mois-ci ?

5 Comments

  1. Enomiz

    Excellente, cette anecdote sur l’achat raté d’un parfum ! S’asseoir à sa table pour écrire ne coûte rien, il n’y a donc aucune raison de ne pas réaliser ce rêve. Si tu te concentres sur des activités gratuites, tu devrais réussir à maîtriser ton budget.

  2. linemourey

    Hummm, j’avais 2 rêves: aménager avec mon mec et me trouver un boulot dans ma branche. J’ai trouvé le boulot ! C’est un CDD, il repousse juste de quelques mois l’installation avec monsieur et je sens que je vais m’éclater au taf ! C’est un gros changement dans ma vie qui s’annonce !
    http://la-parenthese-psy.com/

Laisser un commentaire